Adrien Arnoux, l’humoriste français à découvrir de toute urgence

Adrien Arnoux c’est la belle révélation du Zoofest. Dévoilé dans le All Star Comedy Club France de Sugar Sammy il a ensuite partagé l’affiche avec Noman Hosni pendant quelques soirs. Jeune humoriste, il ne se démonte absolument pas face aux autres avec un peu plus de bouteille.

Par Manon Lefevre-Mons 

Adrien Arnoux c’est le petit blond parisien avec une voix grave. C’est aussi et surtout l’humoriste qui aura le plus surpris lors du Zoofest par son aisance sur scène, face à des salles remplies autant que plus ou moins vides. Comme beaucoup d’humoristes de sa génération, il a d’abord commencé par regarder du stand-up sur Youtube «  Je regardais des vidéos pendant cinq heures par jour. Et puis j’ai eu tellement envie de faire la même chose que j’ai commencé à faire des scènes ouvertes à Paris. » C’est donc en avril 2012 que Adrien Arnoux se lance véritablement dans l’humour. Mais comme il le rappelle «  J’ai seulement quatre ans d’humour. On pense que c’est déjà pas mal, mais je suis un bébé humoriste. » Pourtant, en quatre ans ou plus, Adrien a trouvé son public et aussi Shirley Souagnon qui l’a pris sous son aile. Ancienne du Jamel Comedy Club elle a su lui donner les bons conseils pour commencer sa carrière et se sentir à l’aise dans ce monde.

Adrien Arnoux a pu rencontrer des humoristes québécois, mais surtout partager la scène avec des artistes reconnus comme Kyan Khojandi et Sugar Sammy. Outre les conseils qu’ils ont pu lui donner pour ses blagues, ils ont surtout déjà connu la célébrité et peuvent donner des conseils judicieux «  Ils m’ont donné beaucoup de conseils sur comment gérer la presse, les gens, le public. Comment on gère son business en général, c’est tout nouveau pour moi. »

C’est tout à fait ce type d’humoriste qu’il est agréable de découvrir lors du festival Zoofest. Des jeunes, avec un potentiel incroyable qui remplissent déjà des salles à Paris et qui mériteraient largement d’être plus connus au Québec. Adrien Arnoux lui se sert de sa vie, d’événements qu’il a vécu pour écrire ses spectacles :  » Je me base sur les sujets qui m’obsèdent. Si tu penses à un sujet tout le temps, c’est sur que tu pourras bien le vendre en humour après. Tu sais de quoi tu parles. » Pari  remporté pour Adrien qui ne cesse de surprendre avec des sujets qui parlent au public, dans lesquels on peut facilement se reconnaître. Une vraie petite pépite d’humoriste qui a fait ses premiers pas au Jamel Comedy Club il y a quelques jours.

Si par hasard, vous programmez un voyage en France, ne le manquez pas en affiche partagée avec Shirley Souagnon, vous allez rire et vous allez très certainement vous attacher au personnage d’Adrien. Un humoriste à suivre de très près.

(crédit photo : Conrad Vitasse)

Laisser un commentaire