2e tour de la primaire de la droite et du centre: le rassemblement a déjà sonné à Montréal

Alors que François Fillon l’a emporté avec deux tiers des voix sur Alain Juppé hier au second tour de la primaire de la droite et du centre, les comités montréalais des deux finalistes avaient déjà décidé d’être unis hier pour l’annonce des résultats et promettent de faire campagne ensemble pour François Fillon dès la semaine prochaine.

Par Cédrelle Eymard

Ils étaient une trentaine hier après-midi, au bistro Chez Alexandre sur la rue Peel, lorsque les premiers résultats sont tombés dès 14h30. Les yeux rivés sur BFMTV, les militants juppéistes ont vite compris que des mois d’effort étaient réduits à néant, tandis que les fillionnistes affichaient une mine réjouie, sans triomphalisme. Des applaudissements polis ont salué les discours. Les militants sarkozystes étaient, quant à eux, absents de la « fête de famille ».

Alain Juppé remporte l’Amérique du nord

« Nous sommes fiers et heureux du chemin parcouru et de cette campagne pour les primaires », a déclaré, ému, Michel Homatter, référent de François Fillon au Canada, suite à l’annonce des résultats. Cette victoire est la conclusion d’un long combat pour le candidat, mais aussi pour ses militants français de l’étranger. Si le gagnant a été élu par une grande majorité des Français de France, c’est son concurrent qui remporte le suffrage en Amérique du Nord. Déjà très en avance au premier tour, Alain Juppé avait remporté près de 46% des suffrages contre 35% pour François Fillon, il compte près de 53% au second tour. Une mince consolation pour le clan Juppé de Montréal.

Évidemment, Chez Alexandre, la déception se mélangeait à la joie d’une primaire close. « Nous sommes déçus oui, tristes, parce que c’est un travail de deux ans et demi qui s’achève, mais François Fillon a fait une campagne digne », a précisé Christophe Deschamps, président du comité de soutien d’Alain Juppé à Montréal. Du côté des militants, c’est un sentiment partagé, « Triste, déçu par un résultat attendu et prévisible, confie Edouard Laporte, responsable du comité des jeunes juppéistes. Mais c’est la règle du jeu, nous sommes fair-play et nous sommes tous derrière le champion de la droite ».

Michel, notre équipe est à toi. On fait tous partie de la même famille

Tous ensembles derrière François Fillon

« C’est la victoire de tous. Nous appelons au rassemblement de la droite avec les juppéistes, mais aussi avec les sarkozystes », a annoncé Michel Homatter. De son côté, Christophe Deschamps a manifesté sa fidélité à la droite en s’engageant à mettre à disposition du gagnant, les « troupes » juppéistes: « Michel, notre équipe est à toi. On fait tous partie de la même famille ». Concernant son combat désormais, il confirme son engagement pour la droite. « Pour ce qui est de mon rôle, ce sera à la nouvelle équipe dirigeante d’en décider, je donne ce que je peux donner ».

Michel Homatter a d’ores-et-déjà annoncé la tenue d’une réunion la semaine prochaine, en présence de tous, afin d’élaborer une campagne unie pour le candidat Fillon. « Nous nous sommes engagés à nous rassembler derrière le candidat élu des primaires, nous le ferons », affirme Edouard Laporte. « Malheureusement, les gens ont plus élu une personnalité qu’un programme, a-t-il précisé, mais je préfère François Fillon à Nicolas Sarkozy ou NKM! » Et si Alain Juppé avait été élu ? « Nous aurions soutenu le gagnant quoi qu’il arrive, répond Charles Sauzeau, militant fillioniste. Si François Fillon paraît plus libéral, seuls 10 ou 15% de leur programme les différencient».

Tout comme le candidat perdant l’a annoncé, les militants français Les Républicains de Montréal, du moins ceux qui étaient présents, se tiendront derrière François Fillon pour la campagne de l’élection présidentielle.  

Les militants des deux camps rassemblés dimanche soir lors de l’annonce des résultats du 2e tour
Les militants des deux camps rassemblés dimanche soir lors de l’annonce des résultats

De son côté, Bruno Pineau-Valencienne, référent de Bruno Le Maire au Canada, s’est réjouit, depuis Toronto, de la victoire de François Fillon: « Dans cette extraordinaire dynamique qui se met en place, Bruno Le Maire dispose d’une incroyable fenêtre d’opportunité pour faire souffler, avec talent et conviction, le vent du Renouveau au sein de cette nouvelle   »Task Force » présidentielle aux côtés de François Fillon. » Il a ajouté qu’il prendrait contact dans les meilleurs délais, avec le référent de la campagne de François Fillon au Canada, « pour œuvrer à un seul et unique objectif: se mettre au service de l’alternance en 2017. »

Frédéric Lefebvre, qui avait choisi Alain Juppé, a déclaré sur les plateaux de télévision en France, que « François Fillon était désormais dépositaire de l’image de la droite et du centre ». Il s’est félicité des résultats en Amérique du nord et a rendu hommage à son champion: « Alain Juppé est une belle âme, j’ai eu beaucoup de bonheur à l’accompagner. »

(crédit photo: Nathalie Simon-Clerc)

(Photo de Une: Michel Homatter, référent de François Fillon et Christophe Deschamps, référent d’Alain Juppé)

Une réponse

  1. jpmercier1956
    jpmercier1956 at |

    Juste des amis sur la photo, c’est assez rare en politique, surtout pour se féliciter de la victoire de notre favori, merci Nathalie.

    Reply

Laisser un commentaire