20ème édition du festival du film de l’Outaouais

Montréal, le 5 mars – Le Festival du film de l’Outaouais (FFO) a dévoilé la programmation de sa 20ème édition qui aura lieu du 22 au 30 mars prochain. Au menu cette année : 22 premières nord-américaines, parmi 73 films de haut niveau provenant de plus de 20 pays. 

Les films issus de l’Hexagone seront aussi bien représentés : tel le succès au box-office français LE SENS DE LA FÊTE du duo Éric Toledano et Olivier Nakache (Les Intouchables) qui nous reviennent avec une comédie renversante ; 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo qui a enivré les critiques sur la Croisette l’an passé ; HAPPY END du célèbre Michael Haneke qui était également en sélection officielle à Cannes ; le surprenant premier long métrage AVA de Léa Mysius qui a gagné un prix à la semaine de la Critique ; la comédie JALOUSE, réalisé par David Foenkinos et Stéphane Foenkinos, qui met en scène l’actrice québécoise Anne Dorval ; le film rocambolesque AU REVOIR LÀ-HAUT d’Albert Dupontel nommé pour 13 César; de même que LE PETIT SPIROU de Nicolas Bary qui plaira autant aux petits qu’aux plus grands.

Plus de 22 films seront projetés en primeur durant le festival, dont L’ATELIER de Laurent Cantet (Entre les murs). Le cinéaste français, lauréat de la palme d’Or à Cannes en 2008, nous revient avec un film ancré dans le réel et posant un regard neuf sur une jeunesse française en plein désarroi.

Les festivaliers auront également l’occasion de découvrir, en grande première, les films :

  • GAUGUIN d’Edouard Deluc, drame biographique tiré de la vie du peintre éponyme et mettant en vedette le talentueux Vincent Casel;
  • le long métrage français L’APPARITION réalisé par Xavier Giannoli qui rassemble Vincent Lindon, Galatea Bellugi et Patrick d’Assumçao dans une intrigue entre un journaliste et une jeune fille qui dit avoir eu une apparition de la Vierge Marie;
  • l’adaptation de LA PROMESSE DE L’AUBE par Éric Barbier, avec Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney, qui reprend l’histoire du roman autobiographique de Romain Gary ;
  • LA VILLA de Robert Guédiguian, drame familiale pognant mettant en vedette Jean-Pierre Darroussin et Ariane Ascaride;
  • le thriller à l’atmosphère soignée PRIX DE COURT d’Emmanuelle Cuau avec Virginie Efira qui livre une performance renversante en incarnant une mère de famille aux apparences trompeuses;
  • de même que le film VERS LA LUMIÈRE de la cinéaste japonaise renommée Naomi Kawase qui était en sélection officielle à Cannes plus tôt cette année;
  • KNOCK mettant en vedette Omar Sy ;
  • TEHÉRAN TABOU prix du Rail d’or à Cannes et MADAME d’Amanda Sthers.

Les festivaliers pourront compter sur la présence de Marie-France Brière qui viendra présenter le tendre documentaire qu’elle a réalisé sur le chanteur Gilbert Bécaud, en compagnie de sa fille intitulé : BÉCAUD MON PÈRE.

Dans le cadre du Film du jour d’avant, la comédie dramatique, LE BRIO d’Yvan Attal (Ma femme est une actrice), sera présentée en grande première nord-américaine.

Le FFO se clôturera avec la première nord-américaine du film français, acclamé par la critique, JUSQU’À LA GARDE, qui met en scène Denis Ménochet, Léa Drucker et Mathilde Auneveux. Ce thriller psychologique, réalisé par le cinéaste et acteur de formation Xavier Legrand, nous plonge dans le processus destructif des violences conjugales.

Le site du festival: www.offestival.com/

(source: Le festival du film de l’Outaouais)

Laisser un commentaire