17 mai: Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Montréal, le 17 mai – la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie est né au Québec en juin 2003 grâce à la fondation québécoise Émergence. Aujourd’hui, cette journée est célébrée chaque 17 mai, dans plus de 130 pays à travers le monde, pour commémorer la suppression de l’homosexualité de la liste des maladies mentales par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Pour l’occasion et par solidarité envers les personnes de minorités sexuelles et de genre, l’hôtel du Parlement du Québec déploie le drapeau arc-en-ciel.

« Grâce à l’initiative de la Fondation Émergence, c’est ici, au Québec, qu’est née la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, célébrée aujourd’hui dans plusieurs pays à travers le monde. Au cours des dernières années, notre gouvernement de même que les organismes communautaires et LGBT ont posé de nombreuses actions qui démontrent que le Québec est un chef de file en la matière. Ensemble, bâtissons un nouveau Québec plus juste et équitable. », a indiqué Philippe Couillard, Premier ministre du Québec.

En France, le premier passage piéton aux couleurs de l’arc-en-ciel a été inauguré, à Périgueux, en Dordogne. Pourtant, la situation est préoccupante dans l’Hexagone. Selon le rapport annuel 2018 de SOS homophobie, les actes homophobes ou transphobes ont augmenté de plus de 4 % et les seules agressions physiques de plus de 15 % en 2017.

(crédit photo: TWITTER: PREFET DE DORDOGNE)

Laisser un commentaire