L’hyperactive Anne Pélouas veut mettre les babyboomeurs dehors

« À bas les centres sportifs, tout le monde dehors! » a lancé la journaliste franco-québécoise, Anne Pélouas, lors du lancement de son blogue « Grouille pour pas qu’ça rouille », la semaine dernière à Montréal. Sous l’égide des Guides Ulysse, le blogue prône l’activité physique en toute saison pour les babyboomeurs.

« Madame, vous avez la chance de vieillir », s’est fait dire la journaliste, peu de temps après avoir soufflé ses 60 bougies. Depuis toujours, Anne Pélouas, multiplie les activités de plein-air, même en plein hiver : ski alpin ou de fonds, kayak en mer au mois de novembre, patins à glace, même si elle estime que son style « relève davantage de la démarche du manchot que de la danse de la gazelle ». D’ailleurs, sur un ton humoristique, elle concède à la cinquantaine d’invités « babyboomeurs » venus célébrer le lancement de son blogue, bien au chaud au bar le Rouge-gorge, qu’elle a envisagé de leur donner rendez-vous au Parc Lafontaine, alors que la température affichait moins 20 degrés. Car c’est là, que deux matins par semaine, la journaliste, spécialiste du tourisme et du plein-air, y pratique des activités de cardio.

Pour faire partager son envie de bouger, Anne Pélouas s’est lancé dans l’écriture de billets à saveur humoristique, qu’elle publie depuis le 18 janvier sur son blogue « Grouille pour pas qu’ça rouille », pour « emmener jouer dehors les 50 ans et plus ». L’organisme ParticipAction, porte-étendard de l’activité physique au Canada, soutient également son blogue.

Les baby-boumeurs, de plus en plus en santé

C’est précisément ce qui a séduit Les Guides Ulysse, qui prônent l’activité physique, la découverte, la nature et le plein-air dans les voyages. « Anne représente bien le désir de découverte et l’activité physique », explique Olivier Gougeon, directeur du marketing des guides de voyage. Car même si la population est vieillissante, M. Gougeon ajoute qu’elle est de plus en plus en santé. Les Guides Ulysse comptent une dizaine de blogues, mais ils souhaitaient depuis longtemps, en dédier un aux babyboomeurs. C’est chose faite avec celui de la journaliste franco-québécoise. « On souhaite qu’il y ait de plus en plus de gens qui aillent piger des idées sur le blogue d’Anne pour bouger et lutter contre la sédentarité ambiante », lâche le directeur du marketing. Il faut dire que la correspondante du Monde au Canada, auteure de Les Inuits résistants!, n’hésite pas à se lancer, sac au dos, sur les traces des Inuits dans le Nunavut, ou à plonger avec des phoques en Basse-Californie.

Si Les Guides Ulysse comptent une centaine d’ouvrages « papier », ils ont ajouté une dizaine de blogues à leur offre. Jeunes parents en voyage, parcs Disney, tourisme responsable ou encore randonnées pédestres au Québec, … les sujets sont éclectiques. « C’est un bon complément aux guides, estime Olivier Gougeon, car la formule blogue permet de traiter des sujets plus « petits », d’aller moins en profondeur et de les mettre en ligne plus rapidement ».

Le site Grouille pour pas qu’ça rouille

Pour suivre Anne Pélouas sur Twitter

Laisser un commentaire