Duel franco-canadien en Australie : Raonic-Monfils, un cocktail explosif ?

Un Canadien tout puissant en Milos Raonic et un Français acrobate en Gaël Monfils s’affronteront en quart de finale des Internationaux d’Australie, la nuit prochaine.

Par David Rioux
Journaliste sportif, collaboration spéciale

Le géant Raonic, classé 14e au monde, est le favori pour ce duel face au toujours spectaculaire Monfils. Motivé par sa première présence parmi les huit meilleurs au Grand Chelem australien, le 25e joueur ne devrait toutefois pas être une proie facile pour le Canadien. Mais à quoi s’attendre réellement de ce duel franco-canadien? Très bonne question.

Milos_Raonic
Crédit photo : Jason Lockett/Tennis Australia – Australian Open Tennis Championships 2016 – Official Site by IBM

En fait, tout sera dicté par l’arme principale de Raonic, son service. Auteur de 74 as depuis le début de la quinzaine, dont 24 dans sa belle victoire face à la 4e raquette mondiale Stan Wawrinka, Raonic a l’outil parfait pour déstabiliser Monfils. Face au puissant Suisse, le Canadien a profité de cet atout pour remporter les jeux très facilement lors des deux premiers sets qu’il a d’ailleurs enlevés. Bien que Wawrinka ait forcé la tenue d’une manche ultime, Raonic a démontré qu’il est devenu un joueur beaucoup plus complet que l’an dernier, variant puissance, finesse et justesse au filet. Ses « bombes » au service sont maintenant enchainées de volées qui permettent de prendre l’ascendant sur la majorité des échanges. Bien qu’il reste quelques fautes directes à éliminer dans le jeu du grand gaillard de 1,96 mètre (6 pieds, 5 pouces), sa constance et sa précision en fond de terrain font de lui l’un des joueurs de l’heure sur le circuit de l’ATP.

De son côté, le Français a été fidèle à lui-même en huitièmes de finale. C’est-à-dire spectaculaire! Bien qu’il faisait face à un adversaire nettement inférieur à celui de Raonic en Andrey Kuznetsov, Monfils a donné à la foule ce qu’elle attendait de lui grâce à son énergie, sa fougue et ses plongeons spectaculaires. Il a notamment réalisé un vol plané, sa marque de commerce, qui n’a malheureusement pas été convertie en succès. Son jeu en retour de service et en fond de terrain devra toutefois être un peu plus convaincant que dans sa victoire en quatre sets face au Russe de 24 ans s’il veut l’emporter contre Raonic. Les experts s’entendent pour dirent que le Canadien est favori. Monfils devra donc trouver les ressources physiques et mentales pour venir à bout d’un Raonic de glace depuis le début du premier tournoi majeur de la saison.

Gael_Monfils_internationaux Australie
Crédit photo : Cameron Spencer/Getty Images – Monfils v Kuznetsov – Photos – Australian Open Tennis Championships 2016 – Official Site by IBM

Point positif pour le Français, il a remporté les deux duels entre les deux joueurs. La commande sera toutefois toute autre face à un Raonic toujours invaincu en 2016 notamment après avoir remporté le tournoi de Brisbane.

Ce sera un choc épique des styles ou un pétard mouillé? Chose certaine, c’est un match à ne pas manquer!

Laisser un commentaire