Une escale « vachement gourmande » à l’Île-des-soeurs

Après le sud de la France et le Luxembourg, Bruno Méril et Carine Billon-Piriat ont traversé l’Atlantique avec leurs quatre filles il y a deux ans et demi pour s’installer au Québec. Il y a trois mois, ils ont ouvert Vachement Gourmand, une épicerie fine sur l’Île-des-Sœurs, avec une seule obsession : la qualité.

Le Vachement Parisien côtoie le Vachement Niçois et le Vachement Auvergne, mais le Vachement Saumon reste le meilleur vendeur des sandwiches de l’établissement de Bruno Méril et Carine Billon-Piriat. Le couple de Français a mis la qualité au cœur de son projet, et veut mettre en avant l’artisanat québécois. « On met un grand soin à choisir nos produits », ajoute le quadragénaire, qui visite le Québec en allant voir ses producteurs locaux. Une quarantaine de fournisseurs ont été choisis par le l’entrepreneur. « On prend ce qui nous plait chez chacun », justifie-t-il. Il ne tarit pas d’éloge sur les fromages du Québec, « l’autre pays du fromage », et s’enorgueillit d’offrir des viandes sans antibiotiques ou hormones. Le Cola 1642 du breton Bastien Poulain a trouvé une place sur les étagères de l’épicerie Vachement Gourmand.

Sur une superficie de 3300 pieds carrés, l’épicerie fine offre des produits à emporter ou à consommer sur place, mais aussi une sélection de produits fins, comme de l’huile d’olive, du thé ou du chocolat de luxe.

Virginie Énéa veut innover et faire de la pâtisserie moderne

Pour répondre à son exigence de qualité, Bruno et Carine ont engagé Virginie Énéa, une alsacienne qui vit au Canada depuis plus de 11 ans. Après des études en pâtisserie à l’ITHQ, Virginie a exercé son art au Toqué et au Saint-James à Montréal. « Le projet m’a attiré tout de suite », s’exclame la cheffe-pâtissière, qui, à 34 ans, voulait faire de la pâtisserie-boutique lorsqu’elle a rencontré Bruno et Carine. « Les clients veulent moins de sucre et ils veulent sentir les vrais du goût des fruits et du chocolat », ajoute-t-elle. Elle aime travailler avec les produits de saison, veut innover avec différents goûts et faire de la pâtisserie moderne. D’ailleurs, selon Carine Billon-Piriat, les clients apprécient l’originalité des pâtisseries.

L’ambiance « village » de l’île-des-Soeurs

DSC_0010Vachement Gourmand est la première épicerie fine du quartier de l’Île-des-Soeurs. « On aime l’ambiance village de l’île », s’exclame Bruno Méril. Ce sommelier breton, meilleur Ouvrier de France en 2011, a tenu un restaurant au Luxembourg avec son épouse Carine pendant 10 ans. L’Île-des-sœurs, l’un des quartiers huppés de Montréal, abrite des résidents disposant d’un bon pouvoir d’achat, mais c’est aussi pour sa clientèle locale captive et ses 250 entreprises que l’entrepreneur a choisi ce quartier. Vente au comptoir ou plateaux-lunch, Vachement Gourmand s’adapte à la demande.

Le sommelier n’est jamais loin du chef d’entreprise, puisque Bruno Méril propose également des ateliers « Accords mets et vins », pour les entreprises en semaine, pour les résidents les fins de semaine. Il a même développé une carte des vins comptant 2200 références et inscrite au Guinness des records.

Des résultats économiques au rendez-vous

Pour l’heure, les résultats sont conformes au plan d’affaires, avec une croissance de +10% par mois. Lorsqu’on lui parle de la France, Bruno Méril reste sceptique : « On ne voulait pas retourner en France, c’est complexe de se lancer en affaires… ». Le couple d’entrepreneurs s’est senti soutenu et aidé par l’arrondissement de Verdun, au moment de bâtir le projet et le plan d’affaires, notamment par le commissaire au développement. Vachement Gourmand a repris un local inoccupé depuis quelques années et a créé neuf emplois. La vente au comptoir est plus soutenue que prévue, et Bruno Méril est satisfait du démarrage de son épicerie fine. « Il faut un certain volume de clients pour approcher la rentabilité, on s’en approche doucement », conclut-il confiant.

(crédit photo : Nathalie Simon-Clerc – Légende : Carine Billon-Piriat et Bruno Méril)

Une réponse

  1. Larose Seb
    Larose Seb at |

    Ca a l’air Vachement bien, bravo Carine et Bruno

    Reply

Laisser un commentaire